Challenge #Hebdocubes



S’agissant de créativité, HebdoCubes est un compte Twitter qui publie chaque semaine (Hebdo quoi) la photo d’un tirage de trois dés, mais pas en 3D (encore que comme ils sont vrais, les trois dés sont en 3D, mais je me perds).

Tu dois inventer, sur la bases de ce tirage hebdomadaire effectué à l’aide du jeu de société Rory’s Story Cubes, une histoire qui tiendra dans les 280 caractères que te laissent un tweet.

Le compte twitter > HebdoCubes

Parce que c’est amusant, j’ai décidé de placer ici mes contributions. Non pas que je les trouve absolument incontournables, mais parce que ça me permet de revenir dessus et d’inventer d’autres histoires sur les mêmes tirages.

Le tueur de nounours

12 décembre 2020

Je le reconnais. C’est bien le type de la photo. Je m’approche de lui et fait mine de lui montrer une camelote illégale afin d’attirer son attention. Si j’agis rapidement, je coincerai enfin le tueur de Nounours en série

DC Comics

28 novembre 2020

– Bane !! Toi ici ? Je te croyais mort.
– Fallait pas partir en voyage Batman.

Pardon ^_^

Rien de personnel

21 novembre 2020

– On se ferait pas une partie d’échecs plutôt ?
– Désolé mon gars c’est pas personnel.
– Non mais en vrai vous n’allez pas me découper ?
– Si ! On n’a plus de flèches et tu es tout ce qui nous reste dans la réserve de bois. Les orcs arrivent. Plus le choix.
– Putain ça me scie !

Pue la sueur

07 novembre 2020

Je suis rentré de mon footing plus tôt que prévu. J’avais des ampoules. Quand j’ai enlevé mes chaussures ça sentait pas la rose. Du coup, je suis retourné dans mon couffin.

Pour celui-là je suis pas fier, mais on ne peut pas toujours avoir de bonnes idées ^_^

Le Schplitz

10 octobre 2020

Même sous ma loupe, le Shplitz était vraiment tout petit.
Il me parlait mais sa fréquence vocale était tellement élevée que je n’entendais que des braillements très aigus.
– … le chat me courrait après. Là je lui fait avaler un aimant et bim je le colle à la serrure, après…

Poursuite mortelle

26 septembre 2020

Dans cet égout sombre, la jambe à moitié dévorée, il fuyait l’énorme rat noir qui le poursuivait.
Dans cette obscurité, il ne vit pas la trappe devant lui et cru mourir en tombant. Rattrapé par de gigantesques tentacules, ces dernières se jetèrent sur le rongeur.